Légende : au premier plan : Me Isabelle Wien & Me Jérôme Bertin
                 au second plan : Frédéric Weiss & Laurent Forissier

1274, l'immobilière des avocats mandataires

1274, l’Immobilière des Avocats est une société de services immobiliers créée pour les avocats par des avocats mandataires et des professionnels de l’immobilier et du financement.
Fondée par Me Isabelle Wien, Me Jérôme Bertin, Laurent Forissier et Frédéric Weiss, 1274 est née de la volonté de devenir le partenaire privilégié des Avocats pour la commercialisation de biens immobiliers.
La société 1274 a pour objectif de permettre la réalisation de ventes immobilières par les avocats en leur fournissant tous les services nécessaires, de la détection des biens à vendre à la signature finale chez le notaire en passant par la gestion du mandat.
Il s’agit d’une sensibilisation immobilière des avocats pouvant générer des revenus complémentaires avec une gestion entièrement assistée du processus de commercialisation propre à 1274.fr
C'est simple de devenir un avocat mandataire en transaction immobilière !

Légende : année 1274 Philippe III le hardi, roi de France

Non ! ce n'est pas l'article 1274

C'est bien l'année 1274 (et non le numéro de l'article du code civil) qui a inspiré la création de la société éponyme (avec une mention pour nos confrères 1103 "onze cent trois" avec l'excellent article "Les contrats légalement formés tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faits".
En cette année 1274 le roi Philippe III a eu la bonne idée et la hardiesse d'obliger, dans une ordonnance, les avocats à prêter serment et en contrepartie à persevoir des honoraires.
Le montant des honoraires est fixé à un maximum de 30 livres tournois (soit 210 grammes d'or !!!)

Art 1274 : "La novation par la substitution d'un nouveau débiteur peut s'opérer sans le concours du premier débiteur"
Article 1274 du code civil.

Selon le site du barreau de Paris : "Philippe III, Le Hardi Roi De France
C'est au XIIIème siècle que naît en France l'actuelle profession d'avocat. Celui-ci, comme le laisse entendre l'étymologie (vocatus ad : appelé pour), assiste autrui en justice. D'après les textes réglementant la profession (le premier remonte à 1274), l'avocat est tenu de prêter un serment professionnel et d'être inscrit sur une liste officielle (la première liste conservée pour Paris, qui date de 1340, comporte 51 noms ; en 1789, le barreau de Paris comptera environ 600 membres)."

De là est née l'idée simple de choisir ce chiffre comme nom de la société !

RETOUR